Balle jouée de l'intérieur d'un obstacle d'eau


    Au départ A d'un trou (exemple illustré ci-dessous), un joueur envoie la balle dans un obstacle d'eau, en un point B.
Pour éviter la pénalité et la balle étant jouable, il décide de la jouer dans l'obstacle.
                         Plusieurs situations peuvent surgir à la suite du coup (R26-2):


1c1.gif (2847 octets) soit la balle sort de l'obstacle à ce deuxième coup et il continue le jeu (situation la plus recherchée);  
1c1.gif (2847 octets) soit la balle, après le deuxième coup, vient reposer dans le même obstacle (ou un autre obstacle similaire) alors le joueur peut (R 26.2.a (i)), avec 1 coup de pénalité:
               .jouer une balle aussi près que possible de l'emplacement d'où le dernier coup avait été joué depuis l'extérieur d'un obstacle d'eau (du départ A dans notre exemple) ou
              ..procéder selon la R26-1a: dropper en B une balle
               ...procéder selon la R26-1b ou R26-1c (si elle est applicable) et jouer son... 4 ème coup, ou
         S'il droppe en B et ne joue pas la balle alors avec 1 coup de pénalité supplémentaire, il peut:
             + dropper une balle en arrière de l'obstacle, en gardant le point X où la balle d'origine avait franchi en dernier la lisière de l'obstacle d'eau, sur une ligne "drapeau-point X" sans limite de distance (Règle 26-1b) ou
             ++ s'il s'agit d'un obstacle d'eau latéral, dropper une balle en dehors de l'obstacle à moins de 2 longueurs de clubs à partir de X et pas plus près du trou ou du point X' équidistant du trou sur la lisière opposée (Règle 26-1c) ou
             +++ retourner au départ, placer la balle sur un tee (éventuellement) et jouer son ...5 ème coup
1c1.gif (2847 octets) soit la balle sort de l'obstacle au deuxième coup et part hors limites ou se perd dans des broussailles ou est injouable.
        Dans ces cas, le joueur peut, avec 1 coup de pénalité, dropper une balle en B (R27.1 ou 28.a) et jouer son 4 ème coup.
    Si après avoir droppé la balle en B, il décide de ne pas la jouer alors il peut procéder comme vu plus haut (alinea +, ++ ou +++) et jouer son 5 ème coup.
    Même procédure si le joueur décide de ne pas dropper en B.
    Si la balle est injouable et de l'extérieur d'un obstacle alors le joueur peut procéder selon la Règle 28b ou 28c.

UN CAS:

    Depuis l'aire de départ, vous frappez la balle qui va entrer dans un obstacle d'eau frontal en un point X et repose en un point B dans l'obstacle: 1 coup.
    La balle étant jouable, vous jouez votre 2 ème coup en A (vous évitez de toucher le sol avec le club). Hélas la balle revient reposer dans l'obstacle, sans en être sortie, dans de l'eau profonde (balle irrécupérable).
    Vous droppez au point B avec 1 coup de pénalité (Règle 26.2a (ii)) et vous allez jouer votre
4 ème coup ou bien,
 estimant la balle mal placée, vous ne la jouez pas. Vous choisissez de dropper, hors de l'obstacle, à plusieurs mètres en arrière sur une ligne "drapeau-point XY" dans une zone dégagée avec
1 coup de pénalité supplémentaire : vous allez jouer votre 5 ème coup.

Précautions lorsque la balle repose dans l'obstacle d'eau:
    Le club ne doit pas toucher le sol ou l'eau sinon pénalité de 2 coups ou perte du trou selon la Règle 13.4 et,
contrairement à une idée reçue, il n'y a pas de pénalité, si au cours du mouvement,vous touchez ce qui pousse (sauf si, au cours d'un swing d'essai, vous fauchez ce qui pousse et dans ce cas vous améliorez la zone du mouvement intentionnel et cela coûte, selon la Règle 13-2, 2 coups de pénalité ou la perte du trou.

Rappel: Balle dans un Obstacle d'eau frontal ou Balle dans un obstacle d'eau latéral

RETOUR aux Règles classées